Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 02:06
Le Musée de la marine, expose Marquet, un peintre aujourd'hui méconnu après avoir joui d'une grande célébrité dans l'entre-deux guerres. Ami de Matisse, compagnon de route des fauves sans avoir poussé l'outrance de la couleur aussi loin que Vlaminick ou Derain, Marquet est revenu à une facture en apparence plus traditionnelle.
L'exposition peut apparaître répétitive, car Marquet compose ses paysages à partir d'un nombre de schémas restreints.
Le tableau est toujours structuré par des jeux d'horizontales, de verticales et d'obliques qui enchaînent littéralement le regard du spectateur.       





 Eté : la Plage des Sables d'Olonne


Il alterne les paysages ouverts, entraînant le regard vers l'infini (la Plage aux Sables d'Olonne) et les paysages fermés(le vieux port et le pont transbordeur). Dans les deux cas, il s'inspire de l'art japonais, associant des angles de vue contradictoire (une vue en plongée, suivie d'une contre-plongée qui imposent au spectateur de circuler à l'intérieur du tableau.






  Le vieux port et le pont transbordeur




Naples, le voilier


La couleur peut être joyeusement contrasté (les sables d'Olonne) ou se réduire à quelques tons rompus (Naples, le voilier) permettant de jeux de valeurs. Traités en une facture aquarellé. Marquet est moderne par sa recherche de la litote (dire le plus possible avec le moins possible).

Par sa vie et son œuvre Marquet est un anti-Picasso. Il est réticent vis-à-vis des révolutions picturales. Il reste un probe artisan de la peinture à l'inverse de Picasso chez qui la toile est quelquefois bâclée. Et pourtant il bénéficie de l'estime du grand concurrent de Picasso sur le plan de l'innovation picturale, son proche ami Henri Matisse.





DIMANCHE 25 JANVIER : Exposition :Albert Marquet, itinéraires maritimes. L'œuvre suggestive et calme d'un ancien fauve revenue à un palette discrète, inscrivant les paysages maritimes dans un graphisme puisant. L'œuvre scrupuleuse d'un artiste trop méconnu, ami de matisse, mais résistant aux séductions de l'avant-garde RV 10h 30 Musée la Marine 17 place du Trocadéro 12 euros enc inscr. au 01 45 66 0435







Partager cet article
Repost0

commentaires